Assemblée Osuny #3 Réunion mensuelle ouverte

Photo by Rene Böhmer on Unsplash

Nous organisons une réunion mensuelle ouverte, le premier jeudi de chaque mois, dans le but de rassembler toute la communauté Osuny. Cet événement est un moment d'échange et de discussions, pendant lequel l'équipe noesya présente les avancées fonctionnelles. Cet événement est ouvert, vous êtes libre de venir quand vous le souhaitez, il n'y a aucune obligation d'être présent·e chaque mois, c'est à votre convenance. Nous souhaitons co-construire l'ordre du jour de cette réunion mensuelle avec vous, donc nous sommes à l'écoute de vos remarques et/ou questions.

Ce mois-ci retour sur les dernières features, l'audit de sécurité, l'hébergement et les dernières productions.

Personnes présentes

Magali Anglès

Consultante / Formatrice Numérique

Pierre-André Boissinot

Île-de-France

Marie-Antoinette De Sèze

Graphiste et chargée projet Web, Agence Otempora, coopérative de communication.

Sébastien Gaya

Île-de-France

Arnaud Levy

Île-de-France

Anita Munyaneza

Consultante en marketing et communication freelance, travaille pour African Future Labs.

Alex Pazaitis

Chercheur chez TalTech ; Membre du P2P Lab

Justin Puyo

Coordinateur audiovisuel et multimédia, IUT Bordeaux Montaigne

Mathieu Regnauld de la Soudière

Bretagne

Informations clés sur les releases Osuny

Agenda

Présentation de la cette nouvelle fonctionnalité mise en place dans le cadre du développement du site de la Criée Cette fonctionnalité était demandée et attendue. Elle permet de dater un événement avec une date de début et de fin, ce qui permet ensuite automatiquement de passer l'événement en archive lorsque la date de fin est passée.

Gestion des montées de version de thèmes

Les sites sont maintenus de manière centralisée. Un monitoring automatique est mis en place pour nous alerter en cas de changement visuel, sans avoir besoin de vérifier chaque site individuellement. Nous sommes automatiquement prévenus et pouvons intervenir si nécessaire.

Automatisation de la traduction avec libretranslate

Mise en place d'un système similaire à DeepL mais en open source : https://fr.libretranslate.com/
Le contenu est remplacé automatiquement, le but est de relire une fois que la traduction est réalisée. Nous ne souhaitons pas utiliser d'outils propriétaires et nous ne voulons pas avoir des éléments en ligne produits par des machines sans qu'un humain ne les relise. Un bouton de traduction est intégré dans chaque bloc, il faut le faire bloc par bloc et toujours avoir une vérification manuelle. Petit bémol pour le moment, la version est limitée à 5000 caractères.

Copier coller de bloc

Rappel de la mise en place de la fonctionnalité “Copie de bloc” mise en place lors d'une autre release. Pour Justin Puyo, il s’agit d’une fonctionnalité essentielle, “Dans l'enseignement, je mets souvent les mêmes informations d'une page à l'autre et ça me fait gagner un temps fou. Je l'utilise tout le temps”

Thème Osuny

Beaucoup de rangement. Nous avons également passé du temps sur l'adaptation des modifications du back office en front.

Audit de sécurité

Cet audit a été réalisé par Synacktiv, une société spécialisée dans les tests d'intrusion, les audits de sécurité, l'ingénierie inverse et la recherche de vulnérabilités. Synacktiv est agréée par l'ANSSI, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information. Cet audit a été financé par l'obtention d'une subvention de la région Nouvelle-Aquitaine et a duré une semaine

Comme indiqué lors de la première assemblée d'Osuny, aucune faille permettant d'accéder au back office d'Osuny n'a été identifiée. Cependant, une alerte avait été signalée concernant la fonctionnalité "créer du code HTML"via le bloc"intégration HTML". Cette faille a été corrigée et un contre-audit a été réalisé fin décembre. Les résultats sont très bons. Toutes les vulnérabilités ont été corrigées, et nous obtenons un niveau de sécurité ”Bon”, le plus haut niveau de sécurité.

Hébergement

Osuny passe par l'association Deuxfleurs pour l'hébergement, les sites créés avec Osuny sont automatiquement hébergés par Deuxfleurs. Nous avons enregistré le domaine osuny.site, donc lorsqu'on crée un site, il est automatiquement hébergé chez Deuxfleurs et est accessible en ligne. Les certificats SSL sont gérés directement sur Osuny.site.

Refonte ergonomique et graphique en cours BO Osuny

La direction artistique est en cours de réalisation par Takumi Kobayashi et la partie UX / UI par Violenn Simon et Denis Fongue. Sont prévues des interfaces différente pour les universités, les associations et les sites indépendants type portfolio.

Nouveaux sites

https://comnum.rennes.fr
Il s'agit d'un espace de coopération dédié à une communication numérique plus durable. Cet espace synthétise et rend la démarche responsable accessible. Les bons contenus sont en cours d'intégration. La typographie est personnalisée et le travail avec les illustrations est très intéressant.

https://www.sinonvirgule.fr
Réalisation du site de sinonvirgule, cabinet de conseil, studio de design et bureau d'études en redirection écologique. sinonvirgule étudie les collisions entre les organisations et l’Anthropocène pour dessiner des sociétés plus compatibles avec les limites planétaires, à travers l'éveil, l'étude et le conseil. Travail graphiquement interessant, notamment avec un système de bruit.

Sites en cours

Refonte du site internet de la Criée, centre d'art contemporain de Rennes. Les contenus sont en cours d'intégration.

Refonte du site de l'IUT de Bordeaux, un travail différent du site de l'IUT Bordeaux Montaigne. Le travail est en cours et devrait être terminé avant l'été.

Postgrowth lab Vigo : nous collaborons à nouveau avec eux pour la réalisation du site du laboratoire.

Cela nous amène à réfléchir sur notre façon de travailler avec une université. Au lieu de leur demander ce qu'ils veulent, nous devons écouter qui ils sont. Réflexions en cours sur d'autres méthodes.

Refonte du site de Takumi, mentionnée précédemment, est prévue pour cet été normalement.

Q&R

Justin Puyo revient sur son utilisation d’Osuny.
“Un des points forts de l'outil, il est fait pour que l’utilisateur n’ait pas à penser à pleins de choses techniques, au delà du fait qu’on ne fasse pas de code, l’accessibilité, la sobriété, la responsabilité design, tout ça, ça aide à se consacrer sur l’essentiel et à faire mieux. Avant, sur WordPress je m'occupais environ 20 % du temps du contenu, et le reste c'était de la technique. Aujourd'hui, avec Osuny, c'est 100 % du temps sur le contenu. En passant le même temps, je publie beaucoup plus de contenu ! Tout le reste n'encombre pas mon esprit. J'ai pu prendre le temps de mettre en ligne des nouveaux contenus."

Marie-Antoinette de Sèze demande s'il est possible d'avoir un espace privé pour mettre des offres d'emplois.
Arnaud montre l'exemple de l'admin de Ran Coper, accessible avec un login/mot de passe, c'est un espace privé. Il présente également le site Alumni MMI de l'IUT de Bordeaux Montaigne. Ce sont des actualités internes avec une base de documentations privées. Arnaud indique que pour l'instant, c'est très peu utilisé, c'est encore un peu bricolé. L'idée pour Osuny est de calibrer l'admin Osuny pour renforcer les bonnes pratiques.

Marie-Antoinette évoque la difficulté pour elle de sensibiliser ses clients à ces notions d'accessibilité et de sobriété.
Selon elle, il est compliqué de faire comprendre les bonnes pratiques. Pour elle, c'est une bonne idée de les contraindre via le back office. Arnaud rebondit en disant : "Ok, il faut contraindre, mais également proposer des solutions chouettes. Et également discuter et prendre des décisions collectives."
Marie-Antoinette souligne que "en choisissant Osuny, c'est aussi adhérer aux valeurs, aux usages. Adhérer aux valeurs Osuny va aider forcément à cette éducation, cette sensibilisation." Selon elle, il est plus difficile d'échanger avec l'ancienne génération qui est très tournée vers du "sensationnel", que ça clignote partout, etc. Arnaud rebondit en expliquant que "l'enjeu sur Osuny c'est de créer une variété de sites différents pour que les gens se disent que ce n'est pas le sujet. Osuny permet de le faire. La question est d'avoir une base saine."

Arnaud partage l'expérience de Alice et les Cryptotrolls, une expérience transmédia étonnante. L'idée est de s'appuyer sur Osuny pour montrer qu'on peut faire plein de choses. On ne veut pas normaliser les sites. On part sur une base saine, mais l'intention n'est pas de normer l'esthétique.

Justin Puyo souligne que "le point le plus compliqué, c'est la phase de décision d'utiliser cet outil."
"Et la prise de décision se fait par des gens qui ne vont pas utiliser l'outil au quotidien. C'est très vrai dans l'université mais ailleurs aussi. À l'Iut des gens prennent part à la décision sur l'aspect graphiques parce qu’ils sont sensibles, mais ils sont loin des aspects techniques, éthiques, pour eux ce n'est pas concret et ça a du mal à influer dans leur décision. Au début passant de wordpress à Osuny, je me suis senti très contraint, mais petit à petit je me suis libéré de toute une partie de réflexion que j'avais avant, des choses sont pas possibles on fait autrement et à force tout est simplifié. L'outil permet cette simplification. Les contraintes de l'outil nous obligent à prendre du recul sur ce dont on a vraiment besoin de publier. Des fois on a envie de publier mais on a pas forcément besoin de le publier. Je suis converti à 100 % et j'adore."

Arnaud pense qu'il faudrait peut-être créer des sites de formation pour des formations spécifiques, afin d'approfondir davantage l'information. Cela permettrait d'ouvrir un canal pour des personnes spécifiques et d'avoir une granularité plus précise. Par exemple, garder le même thème “IUT Bordeaux Montaigne” et en gardant ce thème mais avec un logo different, avoir un site d'une formation de l'IUT.

Justin Puyo réagit en disant que “cela serait un gros intérêt pour nous, chaque formation a envie d'avoir son site. C'est déjà le cas, chaque formation fait le site dans son coin. Du coup ce qui est très compliqué à gérer, il y a beaucoup de sites à mettre à jour, avec peut-être des infos qui sont les mêmes, comme des infos administratives ou pédagogiques à mettre à jour, et c'est jamais mis à jour en même temps sur tous les sites. L'idée serait de changer à un endroit pour tout le monde.”