Communauté

Co-construire un commun numérique

Un commun en devenir

Un commun est "une ressource partagée par un groupe de gens" (Hess et Ostrom, 2007). Le numérique permet de développer des communs bénéficiant d'un coût marginal zéro (Rifkin, 2015), en mutualisant les infrastructures et le développement des fonctionnalités bénéficiant à tous. La publication en source ouverte et la gouvernance par une structure multi-partite (association loi 1901, Société Coopérative d'Intérêt Collectif [SCIC]...) garantit la pérennité de la solution. L'efficacité et la qualité dépendent d'une capacité à synthétiser correctement les besoins collectifs et à écrire un code robuste et performant. Il faut aussi permettre les spécificités graphiques et techniques sans compromettre la sécurité, la maintenabilité et la rapidité de l'ensemble.

Un grand nombre de parties prenantes

Osuny implique un grand nombre de parties prenantes : Universités et Écoles tout d'abord, avec une grande variété de professions en leur sein (pédagogie, recherche, administration, communication, système d'information et évidemment étudiantes et étudiants), les Ministères de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et de la Transition Écologique, les régions, les départements et les communes, les hébergeurs, les structures actives sur l'accessibilité (par exemple Temesis, Access 42...), sur l'éco-conception de services numériques (DINUM, Ademe, INR...), sur la qualité Web (Opquast), et bien d'autres. 

Un réseau de personnes engagées

Pour porter la transition, Osuny met en place un réseau de personnes sur tout le territoire, capables de déployer et d'opérer Osuny.